Naaaaaaaaaa


Incarnez un shinobi dans l'univers de Naruto. La grande guerre ninja n'est plus qu'un lointain souvenir.
 

Partagez | 
 

 Incarnation du zéro absolu [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lawliet Yu
Genin Rang S / Jinchuriki de Matatabi
avatar

Points : 138

MessageSujet: Incarnation du zéro absolu [Terminé]   Dim 22 Fév - 16:52




Lawliet Yu





Age : 18 ans
Village : Kiri (Recensé comme étant mort.)
Grade&rang : Genin décédé lors de la défense du village.
Surnom : Zéro Absolu, le Revenant




Histoire




"- La mort est comme le vent, toujours à mes cotés."


Prologue

         Nous avons difficilement endossé le rôle de victime à travers les âges. La convoitise mortelle à notre égard n'a de cesse de grandir et ça n'a jamais changé. Même après 80 années, sur les ruines d'un ancien chaos qui a faillit tous nous perdre. Certains agiront toujours à l'encontre même de la paix. Les raisons sont divers, mais rien ne guérit la sotise...

Mon nom est Lawliet Yu, est voici mes neufs vies.

Acte 1 : Le Feu du Ciel

Le vent soufflait sur les flocons qui jonchaient le sol, c'était un temps toujours aussi rafraîchit qui ne changeait pas grand chose pour les habitants du Pays de la Neige (雪の国, Yuki no Kuni). Le paysage semblait plus qu'inhospitalier à première vue, mais les maisons étaient nombreuses et la vie y semblait malgré tout paisible. Cette glace éternelle qui couvrait la région comme un véritable manteau n'avait pas toujours été là, il y a 46 ans de ça, il été encore surnommé le Pays du Printemps (春の国, Haru no Kuni) pour l'herbe verdoyante dont les plaines disposaient, et les vallées qui étaient encore remplis de cerisiers et d'arbres ressemblant presque à des pieds d’éléphant fleuris. Selon les cycles, la température changeait, les légendes racontaient même que l'équipe 7 de Konoha, célèbre pour avoir abrité les vétérans de la Quatrième Guerre Ninja, aurait apporté le printemps pour la toute première fois en ces lieux il y a 90 ans.

Ce petit paradis enclavée par plusieurs vallées n'a ni chef, ni kage, les villageois y vivent en complète harmonie et ces derniers ne se mêlent pas réellement des affaires voisines. Un système certes archaïque et qui semble avoir tenu les épreuves du temps, mais pas celles du destin.

C'était ici que vivait Yu, un jeune homme débordant d'énergie qui travaillait comme postier dans l'un des petits villages du pays. Il était âgé de 13 ans et quand il n'avait rien à faire, il passait son temps avec ses deux amis, Nora et Yato, l'une comme l'autre avaient plus ou moins le même âge que le jeune garçon. Une fois que Yu avait finalement terminé ses journées, il retrouvait ses compagnons à la sortie du village pour qu'ils occupent leurs soirée.

Mais c'était hors de ce quotidien que tout allait commencer, c'était un matin comme un autre qui se déroulait pendant l'un des jours de pause de Yu, celui-ci s'amusait à se battre avec Yato, ces derniers nourrissaient une grande passion pour l'art du combat, tant bien même celle-ci n'était pas très développée par ces lieux.

Yu n'hésita pas à enchaîner son ami malgré les liens qu'il tissait avec lui, il attendait de son paire qu'il donne tout ce qu'il à ;

"- Eh ! Yu, t'es complètement givré ! Tu devrais mesurer tes coups, tu m'as frappé en plein dans la nuque, ça aurait pu m'tuer !" dit Yato en s'exclamant, il passa une main sur son coup en grognant.

Yu ricana puis s'avança d'un pas, il portait un survêtement gris avec des lignes blanches sur les cotés, des cheveux mi-longs et des iris grisés, il fixa son Yato qui portait des vêtements semblables d'une couleur plus sombre et un foulard blanc attaché à sa taille.

"- M'fait pas dire que t'as eu mal ! Puis si tu t'sens en danger, p'têtre que tu donneras tout ce que t'as ! C'est pas en se caressant l'un à l'autre qu'on deviendra des héros tu sais ? Et puis comme tu l'as affirmé, ça 'aurait' pu, t'es pas mort l'cadavre ambulant, alors pourquoi tu râles !" rétorqua Yu avec une certaine assurance, semblait-il presque rêveur et exalté par l'excitation de l'affrontement

Son ami passa alors sa main sur sa figure, visiblement exaspéré du comportement du postier en congé.

"- T'as vraiment aucune logique, et puis si Nora apprend qu'on s'est encore mis sur la tronche, elle risque de nous faire très mal cette fois."

Yu se pavana à droite et à gauche, remuant des fesses et tirant une grimace avant d'ajouter ;

"- C'est pour ça que j'compte sur toi pour rien lui dire, j'tiens à ma viiiiie moi, lalillalah ! Bon tu viens ? On rentre !"

Les deux comparses rentrèrent au village, l'un avec une mélasse rougeâtre coulant des lèvres, et l'autre avec un véritable bleu sur la tempe. Mais malgré des blessures bien différentes, l'un comme l'autre était semblables, ils n'avaient pas de parents. Ces disparitions restaient cependant très mystérieuses, et même les oracles les plus respectés du village n'avait aucune réponse à donner. Ces enlèvements planaient depuis un demi-siècle et les règles étaient pourtant simples. Tous les ans, un homme et une femme devaient être envoyés à la ville maîtresse du pays, Yuki, par tous les villages avoisinants. Mais c'était ainsi et il fallait obéir, après tout, le daïmio offrait une véritable paix aux habitants, que pouvaient-ils lui reprocher ?

Alors qu'ils rentraient chacun à leurs logement respectif, Yato demanda à une faveur à son meilleur ami ;

"- Eh Yu' ?" dit-il en s'essuyant les lèvres du sang coagulé qui traînait encore, cet upercut avait été marquant !

Il tendit simplement le menton, l'air de lui dire "- Parles !"

"- Si jamais tu croises Nora, dis lui de me rejoindre, j'ai à lui parler."

Yu agita la main puis hocha la tête avant de se retourner en direction de son fameux chez-lui.
Il marcha plusieurs minutes puis passa la porte et rentra à l'intérieur ; personne, il n'y avait personne, et c'était ainsi, lui comme Nora et Yato n'avaient pas le droit au "Bon retour à la maison." et personne ne les pleureraient si ils ne reviendraient pas. C'était l'une des multiples facettes de la solitude. Alors qu'il fixait le plafond comme à son habitude, son ventre se mit à gargouiller, il n'avait rien mangé et s'était battu comme un diable avec son ami. Il se dirigea, pieds nu et toujours en survêtements, vers son armoire qu'il ouvra d'un air pensif. De quoi voulait-il bien lui parler ?

---------------------------------------------------------------------------------------
(Ne concerne pas le personnage principal.)


Nora rencontrera son ami par le biais d'un grand hasard et de ce fait, Yu n'aura pas même besoin de lui dire que Yato l'attendait, et après tout, ce fumiste avait déjà oublié le message qu'il devait passer, quelle teigne pour un postier !

Elle s'approcha de Yato, à la tournure même d'une petite ruelle, les larmes aux yeux. Il semblait lui-même embarrassé.

"- Dis moi ? Toi aussi tu as reçu cette convocation ? Nous sommes demandés à Yuki."

Son ami parlait doucement, d'une voix dénuée de force et de motivation, il songeait encore aux gamineries qu'il faisait en compagnie de Yu, et le trio qu'ils formaient à trois, ça n'avait plus d'importance maintenant.

"- Je l'ai reçue aussi, et le départ est dés demain." ajouta Nora, la tête baissée en direction du sol. Les larmes tombaient les unes après les autres et se gelaient immédiatement une fois au sol. Yato l'enlaça entre ses bras et tâcha de la consoler.

"- Épargnons Yu de cette nouvelle veux-tu ? C'est le mieux que nous puissions faire de toute façon."affirma Yato d'un air sage, la voix légèrement étouffée par l'étreinte de la triste jeune fille.
---------------------------------------------------------------------------------------

Depuis des jours déjà, Yu n'avait plus de nouvelle de ses amis, et puis il n'avait pas réellement de temps à leurs consacrer. Son travail lui prenait une grande partie ses journées et cette blessure à la tempe lui faisait un mal de chien. Dés qu'il rentrait du boulot, pas le temps de lambiner, il s'entraînait à frapper dans le vide et usait de tous les outils entre ses mains pour faire un parcours efficace.


C
ependant voilà, l'inquiétude quant au destin de ses compagnons commençait à grandir dans le cœur de Yu, qu'est-ce qui pouvait bien leurs être arrivés ? Il décida de s'introduire de force chez eux, et sans stupeur, il remarqua qu'ils n'étaient pas là non plus. Il remarqua l'absence de vêtements dans leurs armoires respectives et en déduit un départ. Il jugeait bon de se rendre en direction de Yuki, qu'ils aillent dans un village voisin n'aurait aucun intérêt. Il emprunta ainsi l'une des moto-neiges* qu'il utilisait pour son travail et parvint jusqu'à la ville en trois jours seulement au lieu de deux semaines avec une voiture de diligence tirée par deux étalons. Les avantages du métier sont parfois multiples et variées, et grâce à ça, il aurait peut-être même rattrapé ses amis. Il avait prit avec lui un peu d'argent pour pouvoir se payer une chambre dans une auberge, l'espace de trois jours.

Il passa alors la majeure partie de son temps à guetter les portes de la ville dans l’espérance de les croiser, il vagabondait de quartiers en quartiers sans rien trouver. Un soir, alors qu'il finissait ses ramens à un restaurant peu fréquenté de la ville, il se tourna et observa ce qui semblait être une parade de chars qui faisait le tour de la ville, il avait déjà entendue cette musique enivrante rythmée par des instruments de musiques venu d'ailleurs, un mélange de culture signait la spécialité même le Pays des Neiges, sur le premier char se trouvait le daïmio du pays, acclamé par plusieurs pétales de cerisiers qui étaient jetées du haut de tous les toits qui accompagnaient la route des chars, des foules qui clamaient sa grandeur et lui qui par plusieurs gestes de mains, faisait grandir cette émerveillement du peuple. Yu observait le spectacle sans réellement y prêter attention, qu'avait-il à offrir aux nobles ? Il n'en connaissait rien de toute façon, de là où il venait, on ne savait que très peu de choses si ce n'est l'art de vivre.

Il observait ainsi la parade tout en vidant le fond de son bol, attrapant le dernier menma entre ses baguettes jusqu'au moment où il aperçu ses amis sur l'un des chars, il lâcha prise et laissa tomber son bol en porcelaine au sol. Il fût prit d'affolement et de honte, il se tourna alors vers le serveur, il vida ses poches de tout son argent et lui supplia son pardon pour avoir briser le bol avant de se dérober dans les rues de la grande ville, il était aux émois, qu'est-ce que cela signifiait ?! Il décida de suivre discrètement la parade en se fondant à travers la foule, il prit ainsi soin par la même occasion de ne pas être vu par ces derniers.

Ils allaient en direction de ce qui semblait être le Temple de la Princesse des Neiges, ils s’inclinèrent devant le daïmio, Yu écoutait depuis un toit à proximité, les unités de protection ne remarquèrent pas sa présence de par le fait qu'il ne possédait presque pas de chakra et était particulièrement faible.

"- Comme le stipulait la dite missive que vous avez reçu au village de Yobanashi, il est question de vous offrir à Matatabi pour pouvoir couvrir son insatiable gloutonnerie. Vous n'êtes pas en droit de refuser, et en faisant ça, vous rendrez service au Pays tout entier.

Le démon est tombé des cieux il y a de cela 46 ans, apportant avec sa venue, un nouveau cycle hivernal particulièrement rude pour le pays. Cela fut tenu en secret, et étant donné votre condamnation, vous avez le luxe de le savoir. Matatabi a été scellé dans les montagnes, dans une caverne humide où nous pourrions être à l'abris de son brasier glacial, vous y serez conduit demain à l'aube par le biais d'une voiture de diligence en passant par la Porte sud. Vous dormirez cette nuit dans une suite d'exception afin de précéder à cette mise à mort."


Les deux hochèrent la tête respectueusement alors que le daïmio s'inclina à son tour pour indiquer la fin de son discours. Yu qui entendit toute l'affaire, commença à trembler, il ne pouvait plus retourner en arrière, il n'avait même plus assez d'argent pour rentrer ou pour alimenter son véhicule, à vrai dire, il n'avait plus rien si ce n'est ses jambes et son courage.
Il décida alors de partir en direction des montagnes, il ne savait pas où il allait, et ça n'avait que très peu d'importance si la vie de ses amis étaient en danger.

Ainsi, il suivit les sentiers et s'aida des panneaux indications à la croisé des chemins pour bien s'orienter, puis escalader de nombreuses falaises, il n'avait encore jamais escaladé auparavant et se risqua à une chute mortelle à plusieurs reprises. Une fois sur l'ultime plateau, dans les plus hautes cimes, il avança difficilement, ses membres étaient engourdis par le blizzard qui s'était considérablement renforcé et il était plus qu'épuisé par les efforts qu'il venait de mener, il tituba plusieurs minutes à travers ce brouillard glacial sans réellement savoir où il allait jusqu'à finalement entendre plusieurs grognements. C'était des loups qui avaient visiblement sentis le sang qui avait coulé lors de ses ascension sur les rochers, ils n'étaient en effet pas tous lisses et le pauvre enfant s'était blessé à plusieurs reprises. Ainsi très rapidement, plusieurs silhouettes lupines se dessinèrent, l'étreinte de la meute se rapprocha alors de plus en plus de lui, il reculait, marchant sur ce qui semblait être un glacier plus que robuste, du moins c'est ce qu'il croyait, l'heure n'était pas aux états de sûreté, il était sur le point d'être dévoré par une horde de bêtes affamés !

Soudain, d'une légère tumulte, le sol se disloqua, la glace n'était visiblement pas si solide que ça, et ainsi Yu tomba dans l'effondrement. Ce qui se trouvait dans ces tréfonds avait visiblement fragilisé l'état des lieux. Car alors qu'il ouvrait difficilement les yeux, la chute lui ayant été malgré tout fatale, il aperçu la vision cauchemardesque de ce qui semblait être une silhouette féline couverte d'un manteau ardent. Le monstre était immense et la caverne semblait véritablement faire la taille de toute la montagne, celle-ci était alors creuse ? Les grondements qu'il entendait alors depuis Yobanashi et qui passaient pour des séismes n'était autre que les causes et effets de cette engeance ? Yu n'exprimait aucune peur face à elle, il était sur le point de mourir, suite à la violence chute sur les formations rocheuses, il n'avait ni la force de fuir, ni l'envie d'avoir peur... Sa respiration se faisait basse au rythme que le démon qui semblait posséder deux queues s'approchait de lui.

"- Qu'une seule âme à dévorer ? M'en avait-on promit deux ! Qui plus est, ton chakra me dégoûte, tu n'as même pas l'air appétissant. Jusqu'aux racines de ton âme semble découler une véritable absorption, et je ne me risquerais pas à dévorer un plat qui m'a l'air pourri, il ne te reste donc qu'à mourir."

Le démon leva alors la patte au dessus de Yu avant de l'éclater sur lui, s'en résultat un violent flash jusqu'à l'effondrement partielle de la caverne. De multiples avalanches sur les monts voisins jusqu'à ce que cela se solde par le plus grand des calmes à l'intérieur de la montagne qui abritait le démon.

Acte 2 : L'héritage des Oiseaux
Le soleil irritait les paupières de l'infortuné, il n'avait pas trouvé la mort cette nuit là, et quoi qu'il puisse en croire, tout cela était devenu si lointain, si brumeux qu'il n'en avait plus aucun souvenir. Il avait même oublié qui il était et ce qu'il faisait là. Sur son torse était maintenant placé un sceau tracé pas dieu sait qui ? Son corps était-il donc propice à la capture d'un Bijuu ? Et qu'en était-il de ses amis qu'il avait tenté de sauver jusqu'à ce que cela le conduise à un tel destin. Rien ne remontait et son esprit tout entier était complètement ensevelis.

U
ne femme tira alors les rideaux, les rayons solaires s'amplifièrent et il se réveilla en sursaut, son rythme cardiaque changea drastiquement alors qu'il observait les alentours. Il était dans ce qui semblait être une chambre, la femme lui lança un rapide regard puis déposa un repas sur la table de chevet, elle n'avait visiblement aucune envie de déranger l'insurgé de sa petite visite au cœur des limbes. Sa mémoire était sur le bout de sa langue, mais pourtant rien ne revenait. Il se leva difficilement, pansé à plusieurs endroits et tituba jusqu'à la fenêtre, cela ne ressemblait en rien à là où vivait jadis, les steppes enneigées étaient remplacées par de magnifiques étendues verdoyantes où les oiseaux chantaient, et tant bien même n'avait-il aucun souvenir de sa vie d'antan qu'il fut émerveillé face à ce qu'il voyait.

Cependant, il fut bien contraint de se repaître, son estomac gronder et il n'avait peut-être pas mangé depuis des semaines dans cet état de coma. Une fois avoir assouvit les basses-besognes imposaient par sa condition de mortel, il observa la pièce où il était plus en détails.
Il y avait des photos sur les armoires qui semblaient montrer une kunoichi d'un très jeune âge, approchait-elle la vingtaine d'année ? Avec elle se trouvait un homme de la même trempe portant un enfant entre ses bras, les deux affichant un fier sourire. Il observait les trois plus en détail et nota que la kunoichi ressemblait à celle qui lui avait apporté son repas, il sortit sans plus attendre de la chambre et descendit les escaliers doucement, il était vêtu d'un kimono grisâtre et était pied nu, au fil de la rampe, il apercevait la dite femme lire une lettre, assise sur le canapé. Elle détourna son regard vers l'enfant et lui adressa une moue chaleureuse ;

"- Tu t'es enfin réveillé ! J'avais eu du soucis pour toi !"

Yu resta silencieux, il cessa sa descente et la fixa dans le blanc des yeux. Il ignorait bien trop de choses pour prendre la parole, tout semblait si flou, c'en était presque insupportable et paradoxalement, il le supportait d'un calme sidéral. La jeune femme entreprit à nouveau le dialogue en voyant que l'enfant n'est pas très bavard.

"- Tu sais, que je t'ai trouvé sur le Col du Paradis, le long de la plus haute montagne du Pays de la Neige, je m'étais fait du soucis pour ton état. Mais tu respirais encore, allongé le long d'une pente, et bercé par ce zéphyr gelé qui caressait les cimes. J'étais en mission et devait escorter un marchand, celui-ci empruntait l'un des passages montagneux qui surplombaient la grande ville de Yuki. Et puisqu'il est réputé pour abriter de nombreux brigands, je ne pouvais me résoudre à te laisser là. Le marchand a accepté de te transporter sur ton chariot...

J'ai, qui plus est, jeté tes anciens vêtements, quand je t'ai trouvé la partie abdominale de ta veste était déchiré et un sceau ornait maintenant ton torse, cela te revient ?"


Il avança jusqu'à atteindre le bout des escaliers et vint s'asseoir à coté de la jeune femme, il plia ses deux jambes et les enlaça, comme si il se mettait en boule, il avait visiblement très froid, pourtant le climat en ces lieux était plus que tempéré.

"- Glacial... Si froid... J'ai si froid.. " Il parlait doucement et avec hésitation, il n'était lui-même pas certain des mots qu'il employait. Elle fut embarrassé de son état et s'empressa de lui chercher une couverture afin de le couvrir, elle lui tendit puis en profita pour se présenter.

"- Tu peux m'appeler Neeria, te souviens-tu au moins de ton prénom ?" Elle dodelina du regard, elle restait inquiète, qu'allait-il bien pouvoir devenir dans cet état ?

"- Yu.. Je ne me souviens pas de la suite." répondit l'enfant avec un air de déception, il tourna son regard vers le sol, plissant les yeux. Il voulait pouvoir se souvenir, mais les brumes étaient toujours si épaisses à travers son esprit.

E
lle le fixa avec hésitation puis leva légèrement l'index, comme si une idée venait d'illuminer son esprit, elle s'assit alors sur la table pour être face à face avec l'enfant et tenta de lui expliquer plus en détails les événements.

"- Bien écoutes Yu', tu es ici chez moi au Pays des Oiseaux, nous nous sommes récemment joint à la volonté de pierre d'Iwa. Quand je t'ai trouvé, tu étais au Pays des neiges. Si tu n'as plus nul part où aller, je suis disposée à t'embrasser comme mon fils, de toute façon, deux lits sont vides dans cette maison, que tu occupes l'un deux ne saurait me déranger..."

Ainsi, il apprit à vivre avec la compagnie de la kunoichi et laissa derrière lui ce qui avait bien pu passer cette nuit là. Il rêvait bien souvent de Yato et Nora sans pouvoir réellement coller une étiquette aux deux silhouette qu'il apercevait, cependant les visions qu'il avait d'eux pesaient lourd. Il pleuvait dans leurs âmes comme il pleuvait dans son cœur. Sa mémoire avait peut-être disparu, mais sa combativité elle avait subsistée. Ainsi Neeria accepta de l'inscrire à l'Académie, de par ses talents il n'eu aucun mal à être diplômé en une année seulement et décida après avoir apprit les bases du monde ninja, d'en rester là. Il garda l'uniforme de l'académie et continua de s'entraîner seul afin de développer ses capacités.

Yu avait des affinités avec le fûton et la katon et même une affinité qu'il tenait de ses origines, le hyôton. Cependant il ignorait encore et toujours sa nature de Jinchuriki et le pouvoir qu'il détenait.

Alors qu'il voyageait à travers tout le pays quand sa "mère" adoptive lui en donnait le droit, il apprit aussi à connaître les éponymes habitants de ce fabuleux pays. Bien évidemment la plupart des oiseaux ici étaient plus que particuliers. Car cette région possédaient en effet le lieu sage de pèlerinage de cette race, il améliora ainsi ses compétences en leurs compagnie, guidé par un immense aigle qui surveillait les bois depuis l'une des plus hautes cimes. Tous les jours, il voyageait jusqu'à eux, et de ces rencontres quotidiennes, il développa avec le temps la capacité avec ces derniers. Le maître qui régnait sur les plus sommets vint un jour à lui alors qu'il était méditait en tailleur sur l'un des pics, torse nu, un oisillon sur l'épaule.

"- J'ignorais qu'un homme vienne jusqu'ici en quête de savoir, ces steppes ont étaient oubliées depuis longtemps." dit l'immense créature volatile qui était face à Yu.

Il ouvra les yeux avec une certaine détermination, puis un cri aérien résonna alors dans les montagnes. En effet, il avait perdu l'équilibre en détournant son attention vers l'Aigle-roi.
Alors qu'il était en chute libre et prêt à finir écrasé au sol, ce dernier le rattrapa.

"- Eh bien.. Les vôtres m'ont accueillit et m'ont enseignés ce qu'il savaient, l'on m'a dit que pour atteindre l'ultime pallier, je devais méditer à ces sommets ?"

L'aigle-roi voltiga plusieurs minutes puis le posa dans les bois, il se posa à son tour puis il tendit son bec vers Yu.

"- Tu manques d'expérience et de concentration pour être prétendant au mode ermite. Reviens quand tu seras plus mûr, tu peux cependant toujours venir auprès de nous si le désir t'en dit."

Il ouvra son bec au dessus du visage du garçon et laissa tomber un collier qui s'enfila directement sur sa tête.

"- C'est un trésor de la 4ème guerre ninja que je te laisse là."

Yu observa le collier, d'un air étonné puis leva sa tête en direction de l'Aigle-roi.

"- Mais c'est qu'un saphir accroché au bout d'une ficelle !"

L'aigle-roi prit son envol et ne répondit pas, il finirait par apprendre à qui ce bijoux avait appartenu de toute façon.

Et dés à présent, cela faisait maintenant bien deux ans qu'il vivait au côté de la kunoichi, il était âgé de 15 ans et avait finit par considérer celle-ci comme sa mère. Yu vagabondait souvent dans les rues quand il ne s'entraînait pas, ne savant pas réellement que faire de ses journées, une chance encore car le destin lui avait à nouveau préparé une suite à cette épopée. Alors qu'il rentrait chez lui, d'une heure assez tardive, il nota qu'il n'y avait absolument personne et que toutes les lumières étaient éteintes. Il bailla puis jeta son sac sur le coté avant d'avancer les mains dans les poches, il supposait quelque chose mais était loin de savoir ce qui l'attendait.

"- Nee'chan ? Uh... Si c'est une blague, c'est pas drôle !" disait-il en fouillant la pénombre du regard. Soudain, une voix rauque et calme se prononça.

"- Nibi... Cela fait longtemps. Mais jamais aurais-je pensé que tu en serais le détenteur. J'ignore qu'elle chose tu es pour être capable de dompter un Bijuu, mais ça n'a que très peu d'importance. Tu vas mourir ici." s'en suivit un bruit de chair et d'os, c'était la carcasse de sa "mère" qui s'éclata au sol devant ses pieds, ils l'avait fixée au plafond juste avant son arrivée. Yu versa des larmes, puis n'attendit pas une seule seconde pour traquer l'homme dans la maison, guidée par un désir de vengeance et de culpabilité.

"- Alors c'est moi que tu es venu chercher ?! POURQUOI C'EST ELLE QUE TU AS TUÉE ?!"

L'homme ricana puis se forma devant lui d'un élan embrasé, il le choppa par le cou puis le souleva.

"- Ton sceau est encore neuf, et cela ne ferait que compliquer l'extraction de Matatabi. Devais-je me risquer au courroux d'un démon ? Un seul de toute façon, ce n'est pas bien dangereux..."

Yu se débattait, puis réussit à s'échapper de l'étreinte de l'homme, lui collant un violent coup dans son masque de fer. La force du Jinchuriki était si puissante que le masque se plia, forçant l'inconnu à le retirer.

"- Mais de quoi tu parles bon sang ?! Je ne sais pas ce que tu me veux, mais tu ne survivras pas à cette rencontre, ne serais-ce pour ce que tu as fait à Neeria !"

Yu semblait avoir un grand contrôle de son démon sans même connaître l'existence de celui-ci. En effet, malgré ce cocktail de sentiments en ébullitions en lui, il n'utilisa pas la force du félin embrasé et se mit à charger son chakra. Il chargea à nouveau l'homme et l'enchaîna de plusieurs coups, sa force surpassait celle de la plupart des shinobis, car l'élan qui le guidé venait du plus profond de son âme.


  • Je me suis entraîné comme un dingue pendant ces deux années, j'ignorais pourquoi je portais tant d'affection dans les conflits. Je ne me souviens que d'elle durant toute ma vie, et il est hors de question de la laisser là !



D'un coup pied retourné, il frappa alors l'inconnu au visage, le repoussant contre un mur qu'il traversa sous la force de la propulsion. Alors qu'il résultait de cette joute un grand écran de fumé, la silhouette revint à la charge, ses yeux rouges étaient effrayants. Yu fit l'erreur de croiser son regard et perdit soudainement le contrôle de son corps. Il se sentait comme mort, et il s'écroula à coté de Neeria.

Acte 3 : Le règne des Brumes

L’odeur du sang coagulé empestée les couloirs souterrains où l'on traînait son corps en haillon, il n'était pas le seul d'ailleurs. Des filles et des garçons se trouvaient à travers des barreaux, il les croisaient les uns après les autres alors qu'il le tirait par le pied, puis il ouvrit l'une des herse et le jeta dans une cellule avec dédain. Dans cette cellule se trouvait déjà plusieurs cadavres d'adolescents en putréfactions, de leurs restes s'échappaient plusieurs racines qui allaient dans les profondeurs même du sol.

Yu se roula dans l'amas de terre, sa vue était encore floue, puis il se mit finalement debout. Il était en cage à première vu, face à lui se trouvait l'homme qu'il avait affronté. Il chargea les barreaux puis bondit pour y donner un coup, il se cassa simplement la main puis retomba au sol, son visage était couvert de larmes. Le sol d'ailleurs était plus qu'humide, la terre se mélangeait au sang, offrant ainsi une mélasse infâme dont le parfum putride rendrait fou plus d'un homme.

Son géôlier s'approcha de sa cellule et se présenta à lui, semblait-il presque ironique dans ses paroles. Qu'est-ce que Yu pouvait bien en avoir à faire de qui il était ?!

"- Mes salutations à toi, réceptacle." dit-il en lui adressant un rictus vicieux. Alors qu'il faisait des allez-retours à travers la cellule, observant Yu du coin de l’œil.

"- Je suis Uchiha Versa et tu vas avoir le très grand honneur de participer à mes expérimentations. Si tu savais le prix que m'a proposé Kiri pour te récupérer... Les rumeurs disent que tu leurs a volé un Jinchuriki n'est-ce pas ? Tu peux voir cet endroit comme un lieu de rédemption, j'ai horreur des voleurs tu sais ?"

Puis il cessa de marcher et joint ses deux mains derrière son dos, dirigeant son regard onyx vers le sol.

"- J'admire quand même le courage que tu possèdes pour t'accrocher à la vie en ces salles. Car je dois te dire que le supplice que tu vivras ici..." Il marqua une pause puis passa sa tête entre les barreaux, plissant les yeux et renforçant son sourire pour afficher une moue presque enfantine, en contradiction totale avec ses abominables paroles.

"- Je ne le souhaiterais même pas au pire de mes ennemis."

Il se retira alors, laissant Yu intimidé au fond de la salle puis se tourna vers l'un des hommes qui gardait la porte. Celui-ci avait de longs cheveux blancs et une tenue traditionnelle.

"- Malphas, gardes bien en tête que nous devons le livrer en vie le mois prochain, ne sois pas trop évasif quant aux expériences que tu lui prépares. Tant bien même ce type de sceau t'est inconnu."

L'homme hocha du regard, d'un air strict puis s'inclina devant son maître. Puis il se dirigea vers la cellule, portant la main à son Reiki, Yu n'avait même pas eu le temps de l'apercevoir trancher les barreaux que cet implacable démon armé était d'hors et déjà face à lui, le sabre à nouveau rengainé.

"- Nous sommes partis d'un mauvais pied je crois, je puis t'assurer que si tu n'offres aucune résistance. Tu resteras entier." affirma le Faucheur.

Yu était au pied du mur, à proprement parler, tremblant face au regard inquisiteur de l'épéiste qui semblait presque plus effrayant que celui qui l'avait capturé. Il n'avait pas ce regard rougeoyant, certes, mais ses yeux étaient teintés de sang. Puis il perdit connaissance face au surplus d'émotions et plus précisément d'angoisse. Il n'offra ainsi aucune résistance à ses bourreaux.

Kiri exigeait en effet à ces déserteurs œuvrant en tant que mercenaires de rendre leurs rendre Nibi, puisqu'en effet, ces derniers s'étaient vu annexer le Pays de la Neige. C'est pourquoi ils l'avait capturé, mais les ambitions de Versa étaient bien supérieurs à ça. Ils étaient ce moment même dans l'un des lieux les plus méconnus du monde ninja, le Cimetière des montagnes, en plus d'y loger plus d'une centaines d'enfants prisonniers, Versa semblait y entreposer une bonne partie des artefacts des Uchiha et une véritable vitrine avec plusieurs centaines de Sharingan ayant très certainement survécu aux caprices du temps. Versa souhaitait voir les effets qu'auraient les cellules de Senju sur un Jinchuriki, ayant noté que la plupart des cobayes à qui il transplantait ce peu d'ADN subissaient une nécrose morbide des tissus jusqu'à ce que des appendices viennent s'échapper de leurs orifices sous la forme d'étranges racines sanglantes.

De ce fait, il se refusait d'utiliser ces gênes sur sa propre personne tant qu'un résultat parfait ne serait pas là. Il décida ainsi de poursuivre l'expérience sur Yu, ayant la conviction que son état d'hôte lui permettrait très certainement de survivre à ça. Et malgré les heures de supplices et d'hallucinations qu'eu à essuyer Yu, il survécu à la transplantation.

Malphas profita de ses longues journées en état de coma pour étudier le sceau qui était entreposé sur son torse et ainsi améliorer ses talents en Fûinjutsu. Près de deux semaines passèrent le temps que Yu retrouve à nouveau ses capacités, Versa n'était pas là le jour de son réveil. Et bien heureusement, pour l'enfant qui dés son réveil, déclencha l'une de ses capacités affiliée au Mokuton (木遁), un arbre immense éclata les souterrains, manquant de détruire la collections de pupilles du Uchiha. Malphas de par ses habiletés parvint à sécuriser la plupart des artefacts récoltés par Versa, mais la jarre contenant les gênes d'Hashirama fut détruire. Il fut forcé de prendre la fuite face aux éboulements de la montagne elle même, tandis que Yu, bien qu'épuisé par ce qu'il venait de subir, donna toute sa force pour délivrer les enfants emprisonnés des ruines.

Il parvint ainsi à se dérober, toujours plus affaiblit par la transplantation cellulaire qu'il venait de recevoir. Yu ignorait ce qui était arrivé à ses malfaiteurs, bien que leurs morts ne saurait lui déplaire, il était trop risqué pour lui d'y retourner pour en avoir le coeur net. Alors qu'il voyageait toujours habillé de ses haillons rapiécés, il décida de s'arrêter non loin d'un village. Espérait-il recevoir un peu d'aide au vu de son état déplorable. Il était qui plus est, à proximité de Takigakure, le village caché des cascades. Personne ne prêta cependant attention à lui, et il décida de trouver refuge dans l'une des ruelles, il partagea ainsi son repas avec un chat errant qui semblait lui porter une certaine affection. Il chuta ensuite dans un long sommeil suite à ce qu'il avait enduré, et dés lorsqu'il se réveilla au petit matin, il aperçu une roulotte qui se dirigeait vers la sortie du village. Yu n'attendit pas une seule seconde pour s'y joindre, le voyage était gratuit après tout, mais les places limitées. Il trouva finalement compagnie avec un vieil homme qui affirmait être originaire du Pays des Remous. Il conversa avec lui pendant le trajet tout entier, les personnages âgées étaient de nobles personnes qui avaient eu raison de l'ironie de la vie après tout, il était ainsi toujours productif d'aborder ces dernières, les sagesses qu'elles nous apportent ne sont jamais vaines.

Acte 4 : L'épée de l'étranger

La brise sifflait en contre-sens, face au sentier que la roulotte empruntait. Cela faisait déjà deux jours, et deux nuits qu'ils étaient là. Yu en avait ainsi apprit beaucoup sur l'homme en question, semblait-il être un véritable maître en kenjutsu et en fûinjutsu. Il avait voyagé à la recherche de son fils disparu qui n'avait plus laissé de nouvelles après son départ.

Dés lors qu'ils étaient arrivés à destination, le vieil homme invita l'enfant à boire un thé dans sa demeure. Ils n'eurent pas à marcher longtemps dans ce qui était à première vue les ruines d'un village caché, Uzushio. L'homme affirmait descendre des dirigeants de ce qu'il restait de la cité. Il prit place en tailleurs et ne perdit pas une seule seconde pour se présenter. Il offra ensuite à Yu des vêtements convenables bien que très traditionnels, un kimono grisâtre serré d'une ceinture noire. Lui qui n'avait nul part où aller, fit la requête à l'homme de l'héberger quelques temps.

Il équipa l'enfant d'un bokken taillé dans un bois d'érable et exigea de lui un entraînement intensif de sa part en échange d'un logement assuré. Yu qui détenait déjà des capacités martiales développés suite à ce qu'il avait vécu, n'eu aucun mal à épater son mentor, et plus encore, à combler ses attentes. Il le récompensa en lui offrant l'un de ses deux sabres qui avait fait sa gloire passée, ayant passé l'autre à son fils disparu. La lame se nommait Yami (littéralement Ténébres) et a visiblement une capacité miroir à sa lame jumelle qui offrait des capacités accrues dans les jutsus. En effet celle-ci avait la particularité d'absorber la lumière, l'énergie, le chakra, jusqu'au senjutsu, et quand Yu décida de manier celle-ci pour la première fois, il ne ressentit jamais pareille sensation. Lui qui était ainsi réputé pour absorber et sceller en lui les attaques assaillantes comme son corps l'avait fait face à Nibi, il y a 4 ans de ça. C'était maintenant son arme qui en était capable. Il décida de partir quand le vieil homme le jugea prêt à affronter le monde ninja, il décida en échange de son hospitalité et de son savoir, d'exaucer l'une des faveurs du vieillard. Et celle-ci était qu'il puisse ramener son fils dans le droit chemin.

Alors qu'il leva finalement le camps, toujours vêtu d'un kimono, et cette fois-ci équipé d'une lame de haute manufacture, quelqu'un l'observait depuis les hauteurs. D'une longue chevelure argentée surplombait d'un masque qui cachait son œil gauche. Yu voyagea jusqu'à Kiri pour en savoir plus sur ce que lui voulait ces ninjas qui l'avait enlevé, il décida d'intégrer le village comme réel ninja. Il devint ainsi genin après avoir passé les concours nécessaires et accomplit de nombreuses missions sans grandes importances. Il maîtrisait aussi bien l'art du sabre, que le fûton et les arts ninja que l'on enseignait à l'académie. Bien qu'il ignorait cependant comment utiliser le mokuton qu'il avait violemment libéré au Cimetière des Montagnes, comme l’affiliation Katon qu'il possédait suite au démon qu'il couvait dans son jeune corps.

Il était alors au service de la Mizukage Kyüdaime, durant son service et ce jusqu'à l'âge de ses 17 ans, Yu oeuvra en tant que Genin et ne se démarqua absolument pas des autres ninja. La plupart des villageois acclamé la plupart du temps le fils direct de la Mizukage qui était réputé comme étant l'un des prodiges du monde ninja, aussi surnommé Naturio. Les rumeurs couraient comme quoi celui-ci finirait par rattraper sa mère, mais c'était des ragots et des histoires de bonnes femmes dont Yu n'avait que faire, il songeait souvent à ceux qu'il avait rencontré en si peu de temps, le monde s'agitait si brusquement depuis qu'il avait quitté le Pays de la Neige. Depuis ce soir là, qu'est-ce qu'il était advenu de ses deux amis d'enfance, ceux pour qui il avait absolument tout donné jusqu'à en arriver là.

Yu n'arrivait pas à se faire au quotidien des brumes, la vue de ce ciel azuré lui manquait terriblement mais il n'avait que d'autre choix que de se plier aux machinations de la destinée.
Bien que lassé des missions bénignes dont il était la plupart du temps accablé, les hauts dirigeants de Kiri ignorait que ce vulgaire Genin n'était autre que le Jinchuriki tant convoité depuis des années suite à sa disparition le soir de l'Offrande. Et ainsi, par pur et simple coïncidence, ils décidèrent de charger l'équipe dans laquelle il était sur une enquête qui semblait s'annoncer comme les prémices d'une attaque à venir.

Acte 5 : Mort à Kiri

Yu voyagea jusqu'au Pays de la Mer avec son équipe, son senseï était quant à lui resté à Kiri pour tenir protection à la Mizukage sur ce qui semblait se préparer. C'était une mission dangereuse, mais au vu de ce qu'elle représentait pour le village, il fallait pouvoir sacrifier ses ninja au bon moment.

L'équipe était constituée de trois ninja, deux filles et un garçon, qui n'était autre que Yu. L'une se chargeait des jutsus curatifs, et l'autre était spécialisé dans les arts martiaux, et donc plus précisément les taijutsus. Alors que l'enfant lui, était plutôt polyvalent et efficace dans la plupart des domaines ninja. Ensembles, ils inspectèrent les "Îles des Enfers" qui étaient très appréhendés des ninjas, réputées pour avoir étaient le refuge du Sannin, Orochimaru.

Sur les traces du carnages de l'Île Taro, l'équipe fut prise en embuscade et les trois ninjas furent grièvement blessées. Yu survécu à l'attaque, et parvint à défendre ses coéquipières. Il installa un camps de fortune et les laissa là pour poursuivre la mission qu'il semblait prendre très au sérieux. Quand il eu terminé d'explorer la première île, il fabriqua un radeau avec les moyens du bord et traversa la rive jusqu'à l'île prochaine qui était surnommée l'Île Mère, c'était la plus imposante de toutes. Elle possédait qui plus est un immense volcan qui rencontrait les nuages, de par sa hauteur impressionnante. Là-bas, il découvrit un autre sanctuaire caché qui ressemblait vaguement à celui de ses anciens ravisseurs. Cependant, celui-ci semblait d'hors et déjà désert et totalement délaissé. Si les pistes offertes par la Mizukage conduisaient jusqu'ici et qu'il n'y avait plus rien, cela ne pouvait signifier qu'une chose, les attaquants étaient en marche vers Kiri, mais leurs raisons d'en découdre restaient encore et toujours inconnues.

Il revint au camps qu'il avait monté et patienta jusqu'à la guérison de ses alliées. Il profita de ce moment pour faire d'avantage connaissances avec l'une d'entre-elles.

"- Pourquoi es-tu revenue jusqu'à nous.. ? C'est le village tout entier que tu mets en danger en restant ici, nos vies n'ont que très peu d'importance face au mal imminent qui guette Kiri."

Yu observait l'horizon boisée, assit en tailleurs aux cotés de la kunoichi, il baissa son regard sur elle, qui était allongée sur ce qui semblait être un sac de couchage, et il lui adressa un sourire.

"- Ce qu'il peut advenir de Kiri m'importe peu, j'ai accepté cette mission uniquement parce que celle-ci me concernait.."

Elle fronça alors les sourcils, affichant un dégoût pourtant clair du visage.

"- Ce comportement n'a rien d'exemplaire ! Tu es égoïste et stupide !"

Yu se mit debout puis l'observa avec dédain, il se mit à marcher sur le sentier du retour, abandonnant les deux femmes à leurs destin.

"- La vertu n'est qu'un luxe, je cherche seulement à rentrer chez moi..."

Il décida finalement de rentrer à Kiri malgré l'énorme tentation de son esprit qui semblait le pousser à revenir de là où il venait. Mais quand il arriva à proximité, c'était bien trop tard. Le village était déjà attaqué et en proie aux flammes, la fumée montait jusqu'aux cieux, noircissant la brume déjà épaisse parmi les cieux. Cela ressemblait presque à un théâtre apocalyptique. Alors qu'il cherchait du regard les supérieurs à protéger, il aperçu le célèbre Naturio d'hors et déjà à l'oeuvre, puis il fut interrompu par ce qui semblait être le dirigeant de l'attaque. Il se tenait sur les remparts de Kiri, alors que des centaines de ninjas d'Oto attaquaient les uns après les autres.

"- Aurais-tu perdu ton chemin, Nibi ?"annonça le Faucheur, un grand sourire aux lèvres.

Le genin réalisa finalement que ses craintes étaient fondées. La menace venait bien de ces mercenaires, peut-être voulaient-ils faire payer Kiri pour le non-payé de leurs service. Puisque la capture du Jinchuriki était un échec pour eux. L'heure n'était pas à ces questions, il devait pour une fois réaliser son devoir de ninja, les autres affrontaient d'hors et déjà les armées du Faucheur, et c'était à lui de tenir tête à l'homme, celui s'échappa des remparts, et Yu ne perdit pas une seule seconde pour le poursuivre.



"- Je refuse de fuir encore."

C'était aux alentours que Kiri que se trouvait maintenant face à face les deux épéistes, l'un semblait vivre de cette ambiance pesante qui annonçait un combat mémorable dans les minutes à venir, et l'autre semblait plus calme et réfléchis à ce sujet là. Le Faucheur retira le masque qui couvrait son œil gauche et mit ainsi à nue une grande cicatrice, il était en effet, borgne.

"- Je suis Malphas Uzushio, et de ce nom posthumes, je te défis à mort ! Hôte du démon à deux queues !"

Yu qui recouvrait sa mémoire avec le temps, réalisa finalement l'histoire jusqu'aux moindres détails. Comprenant par la même occasion que l'homme qui était face à lui n'était autre que le fils de son mentor. Malphas pointa son adversaire de la pointe de son sabre, qu'il venait de dégainer, affichant un sourire carnassier.

"- Tu dois être un combattant à ma mesure... J'espère que le savoir de mon défunt père te servira. Dés ton départ, je me suis permis de lui rendre visite pour finaliser mon oeuvre, je n'aurais pu tolérer plus longtemps que ce vieux bouc enseigne l'art qui à fait ma gloire à des vagabonds comme toi."

Il chargea alors sur lui à grande vitesse, Yu dégaina sa lame et vint parer son assaut, les lames jumelles s'entrechoquèrent alors se la pluie du Pays des Brumes. Les deux épéistes apparaissaient comme des frères. Mais l'un semblait surpasser l'autre. Le faucheur menait la danse et semblait comme le véritable héritier du Kenjutsu, sa maîtrise de la lame dépassait les années d'entraînement du Jinchuriki, et ses mois d'apprentissages en compagnie du vieil homme d'Uzushio. Le combat dura plusieurs minutes, puis Malphas parvint finalement à désarmer son adversaire, il rangea alors son sabre et propulsa celui-ci d'un coup de pied sauté pour qu'il aille s'encadrer dos droit dans un arbre. Il avança alors en ricanant, ramassant Yami, il lécha son propre sang encore incrusté sur la lame puis désigna Yu avec.

"- C'est une belle arme, dommage que son porteur n'en sois pas plus digne..."[i]

Il fit virevolter celle-ci, puis empala Yu contre l'arbre à l'aide de Yami, grognant, enfonçant profondément celle-ci pour qu'il ne puisse la retirer.

[i]"- Cette bataille... Je l'ai gagnée. La Mizukage est morte, et toi tu es mort. Le maître devait être satisfais d'un tel résultat des courses, deux pour le prix d'un. Tu n'aurais jamais du revenir ici, il n'y a que la mort."[i]

Le nukenin se tourna alors, laissant l'épéiste empalé par sa propre épée avant de disparaître, s'enfonçant dans le brouillard. Celui que l'on nommait Yu fut recensé comme mort lors de la Bataille de Kyüdaime et ses coéquipières rentrèrent finalement plusieurs semaines après.


Acte 6 : Le Feu de l'Âme


[i]La pluie tombait sur le corps sans vie du Jinchuriki, tandis que d'étranges esquilles azurées s'échappaient de ses paupières et semblaient l'envelopper petit à petit. Cela faisait déjà deux semaines depuis qu'il avait été tué, et pourtant, il n'affichait aucun signe de nécrose des tissus. Il semblait toujours aussi intact et innocent. Mais à travers ses paupières fermées, il semblait plus vivant que jamais.


C'est dans son esprit qu'il revisitait l’entièreté de ce qu'il avait vécu depuis cette nuit là. La grande parade de l'Offrande, qui se déroulait à Yuki. Il se souvenait encore du goût des ramens qu'il avait mangé, et des menmas qu'il tentait difficilement d'attraper à l'aide de ses baguettes. Il se souvenait encore de la douleur que sa blessure à la tempe que Yato lui avait infligé, et l'odeur du parfum de Nora. Il n'avait rien oublié, mais alors qu'il apercevait ses souvenirs les uns après les autres, il aperçu aussi l'incarnation infernale d'un immense félin face à lui, celui-ci, bien que gigantesque, était empalé par un katana tout aussi grand. Une cage séparait les deux personnages, la monstruosité s'exprimait sans même ouvrir sa gueule béante.

Je n'avais voulu rien d'autre que ta protection... Nous autres Bijuus avons changés depuis les agissements du Nanadaime Hokage. J'avais vu ces souvenirs comme dangereux. Tu aurais voulu revenir là où tu venais, et les hommes de Kiri t'auraient très certainement mis à mort. Mais n'ayant pu empêcher l'inévitable, nous en sommes là, toi et moi. Sur les rives qui conduisent au trépas, mais il nous reste une alternative à cela. Cette lame... Entrave mes membres et conjure mon enveloppe, retires là, et affranchis toi des liens de ta destiné.

Yu qui semblait apeuré, finit par accepter l'option proposée par Nibi. Parce qu'il avait le choix, et parce qu'il savait maintenant pourquoi il se battait. Le corps pourtant sans vie de l'enfant s'anima alors et empoigna la poignée du sabre, avant de retirer celle-ci d'un élan fulgurant. En résultant une gigantesque explosion ardente. Yu sentait un liquide chaud traverser finalement son corps gelé par les précipitations et son cœur battre. Sa lame, Yami avait visiblement absorbé la partie Yang du grand démon Nibi qui était maintenant divisé en deux parties, l'âme et l'épée. Ainsi, il était dés à présent en symbiose avec sa lame, et avait reconstitué sa mémoire jusqu'au moindre souvenir, il apparaissait ainsi fier, comme si tout ce qu'il avait vécu depuis son ascension à la plus haute cime du Pays de la Neige n'avait été que des rêves, et peut-être même des cauchemars.

Il décida alors de retirer son bandeau, l'accrochant à l'arbre où il fut empalé, les natifs de Kiri penseront certainement qu'il aura été enterré. Il disparu alors très rapidement du Pays des Brumes.


Épilogue


Il était en vérité retourné au Pays des Oiseaux pour se recueillir auprès de la tombe de sa mère adoptive, Neeria. Puis il voyagea jusqu'à la trouvaille de l'Aigle-Roi où il poursuivait son entraînement et perfectionna son art et son grand pouvoir, sans même oublier le mokuton.
Il prétendait dés à présent au Mode ermite des oiseaux qui offrait à Yu, une vision semblable à celle d'un faucon, des réflexes surhumains, et la possibilité de former des ailes flamboyantes à l'aide du chakra de son démon à queue. l'Aigle-roi lui apprit aussi à maîtriser à la perfection ses techniques de Fûton jusqu'à l'une des plus redoutées d'entre-elles.



"Grand anneau tournoyant (大螺旋輪虞 Dai Rasenringu)"
: Qui permet à l'utilisateur de former une véritable orbe d'anti-matière concentrée par les énergies volatiles afin, de venir la porter sur ses ennemis.

Enfin, il développa ses compétences au sabre et sa maîtrise du Kuro Nibi(Nibi sombre, celui enfermé dans Yami), jusqu'au Nibi authentique. Yu était maintenant digne d'être l'un des meilleurs ninja "vivant" sur Terre, et pour peu que ces derniers étaient peu nombreux. Et malgré les multiples mentors qu'il avait pu avoir, il était certains que l'enfant maintenant âgé de 18 ans et apparaissant comme un adulte, était prêt à apporter la paix et nourrir ses convictions personnelles.

Il retourna récupérer l'uniforme de l'académie, parce que c'était dans celui-ci qu'il était le plus à l'aise, et attacha Yami dans un fourreau qu'il mit à son dos. Il revint au Pays des Brûmes y récupérer son bandeau, et il lia ce dernier à sa taille comme une ceinture. Il n'était plus de Kiri, mais continuait à se présenter comme tel, au fond il n'était pas si différent d'un ninja déserteur, mais il n'avait commis aucun crime, et était simplement marqué comme mort.D'ailleurs, il ne revu jamais ce fameux "Uchiha" qui en voulait à son Bijuu, ni même son meurtrier qui semblait être son chien de service. Et de toute façon, Yu avait d'autres priorités pour l'instant, à commencer par retrouver ses deux amis.


"- Une lame, un but."


Yu, le Revenant de Kiri


Mentalité & Physique



Yu apparait comme un jeune homme très svelte et relativement sculpté. Il porte un uniforme relativement moderne qui est en vérité celui de l'Académie du village d'Hikebushi, situé au Pays des Oiseaux. Il porte un sabre à son dos qui est dans un fourreaux écarlate, et il porte des bottes de la même couleur. Le bandeau de Kiri est accroché à sa taille. Il semble très neutre et déteste se mêler des affaires qui ne le concerne pas, bien qu'étant loyal-bon, Yu a sa propre vision du bien, et on peut plus ou moins le définir comme étant un "héro" malgré lui.






©Never Utopia


******************************************************************************************************************
"- Quand le chat n'est pas là, les souris dansent... Maintenant le chat est rentré !"


Dernière édition par Lawliet Yu le Ven 27 Fév - 21:39, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hijôma Ryukaï
Master Rang A / Admin
avatar

Points : 200
Age : 19
Localisation : Derrière toi, retournes-toi.

MessageSujet: Re: Incarnation du zéro absolu [Terminé]   Dim 22 Fév - 19:50

Bonjour et bienvenue!

******************************************************************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naaaaaaaaaa.forumactif.pro
Lawliet Yu
Genin Rang S / Jinchuriki de Matatabi
avatar

Points : 138

MessageSujet: Re: Incarnation du zéro absolu [Terminé]   Dim 22 Fév - 19:50

Rebienvenue tu veux dire !

******************************************************************************************************************
"- Quand le chat n'est pas là, les souris dansent... Maintenant le chat est rentré !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hijôma Ryukaï
Master Rang A / Admin
avatar

Points : 200
Age : 19
Localisation : Derrière toi, retournes-toi.

MessageSujet: Re: Incarnation du zéro absolu [Terminé]   Dim 22 Fév - 19:51

Ouai x)

******************************************************************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naaaaaaaaaa.forumactif.pro
Lawliet Yu
Genin Rang S / Jinchuriki de Matatabi
avatar

Points : 138

MessageSujet: Re: Incarnation du zéro absolu [Terminé]   Dim 22 Fév - 19:52

Je viens de faire la moitié de l'Acte 1 déjà ! tututututuh !

******************************************************************************************************************
"- Quand le chat n'est pas là, les souris dansent... Maintenant le chat est rentré !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hijôma Ryukaï
Master Rang A / Admin
avatar

Points : 200
Age : 19
Localisation : Derrière toi, retournes-toi.

MessageSujet: Re: Incarnation du zéro absolu [Terminé]   Dim 22 Fév - 19:55

J'ai vu ouai, tu trace ^^

******************************************************************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naaaaaaaaaa.forumactif.pro
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Incarnation du zéro absolu [Terminé]   Dim 22 Fév - 22:44

J'ai enfin un habitant de mon village!!!!!!!!! #saute de joie!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Hijôma Ryukaï
Master Rang A / Admin
avatar

Points : 200
Age : 19
Localisation : Derrière toi, retournes-toi.

MessageSujet: Re: Incarnation du zéro absolu [Terminé]   Lun 23 Fév - 9:01

x)

******************************************************************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naaaaaaaaaa.forumactif.pro
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Incarnation du zéro absolu [Terminé]   Mar 24 Fév - 21:45

Bienvenue à moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Lawliet Yu
Genin Rang S / Jinchuriki de Matatabi
avatar

Points : 138

MessageSujet: Re: Incarnation du zéro absolu [Terminé]   Ven 27 Fév - 21:40

C'est bon ! Vous pouvez évaluer ça \o

******************************************************************************************************************
"- Quand le chat n'est pas là, les souris dansent... Maintenant le chat est rentré !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hijôma Ryukaï
Master Rang A / Admin
avatar

Points : 200
Age : 19
Localisation : Derrière toi, retournes-toi.

MessageSujet: Re: Incarnation du zéro absolu [Terminé]   Ven 27 Fév - 21:54

On est partis!! ^^

******************************************************************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naaaaaaaaaa.forumactif.pro
Hijôma Ryukaï
Master Rang A / Admin
avatar

Points : 200
Age : 19
Localisation : Derrière toi, retournes-toi.

MessageSujet: Re: Incarnation du zéro absolu [Terminé]   Ven 27 Fév - 22:49

Allons-y...

Histoire surprenante.

Je n'ai cessé d'être surpris par la tournure que prenaient les événements. L'immersion était totale et j'ai eut beaucoup de plaisir à lire ta présentation. Je remercie tes efforts pour respecter le contexte. D’autant plus que tu as ajouté des événements présents dans les présentations de ceux que ton personnage rencontre.

Personnage un peu cheaté?

Nous avons donc là:
- Nibi contrôlé
- Kenjutsu
- Mode Ermite
- Sans oublier le Mokuton...

C'est dommage de faire un personnage si puissant, difficile de RP avec le autres quand on est,
Yu a écrit:
l'un des meilleurs ninja "vivant" sur Terre
. Mais bon, c'est ton choix et je le respecte.

Un Hic?

J'ai quand même vus quelques petites fautes notamment de respect du temps, fais attention à bien garder celui que tu préfère en tête pour ne pas te perdre.

Super Présentation!

J'ai été vraiment bluffé par ta présentation et tu mérites pleinement d'être validé.

Validé niveau 69 Genin Rang S.


Attendons maintenant l'avis de Kazega. Wink

******************************************************************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naaaaaaaaaa.forumactif.pro
Lawliet Yu
Genin Rang S / Jinchuriki de Matatabi
avatar

Points : 138

MessageSujet: Re: Incarnation du zéro absolu [Terminé]   Ven 27 Fév - 22:55

C'est un personnage puissant, je le souligne même par la phrase que tu as cité c'est vrai. Et c'est ce que j'apprécie chez lui, qui à la base n'était rien d'autre qu'un vulgaire gamin dans un Pays inhospitalier et abrupte. C'est donc bien ce que j'ai voulu mettre en avant, une évolution douloureuse.

Merci cependant du temps que tu as accordé à la prés' \o !

******************************************************************************************************************
"- Quand le chat n'est pas là, les souris dansent... Maintenant le chat est rentré !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Kazega
Admin
avatar

Points : 164
Localisation : Devant l'ennemi, près à encaisser les attaques !

MessageSujet: Re: Incarnation du zéro absolu [Terminé]   Sam 28 Fév - 21:03

Salut !

Pour commencer sache que j'ai pris beaucoup de plaisirs à lire cette présentation, je suis rentré à fond dans ton histoire et me suis vachement attaché à Yu, son histoire est passionnante ! C'est mon avis personnel qui malheureusement ne concorde pas totalement à celui d'admin, laisse-moi m'expliquer :

Déjà, ça a de la gueule !

Superbe mise en page, on voit que tu as passé du temps dessus, tu utilises un très bon vocabulaire !
On notera seulement quelques fautes de conjugaisons. Même si j'en ai vite fait abstraction.

Immersion totale..

Du début jusqu’à la fin ! Je n'ai pas décroché une seule ligne ! Je n'ai pas eu de difficultés à comprendre ta présentation ! Je me suis attaché aux personnages et je comprenais ce que ressentait Yu.


Invincible ?

Viens à présent les points négatifs de mon point de vue en tant qu'admin :

ton personnage a survécu à déjà pas mal d’événements sans blessures "grave" durant ta présentation. N'es-tu pas allé trop loin ?
La maîtrise de matatabi aurait largement suffi, le mouton fait de ton personnage quelqu'un de presque imbattable ( sans parler de ta maîtrise de l'épée) et cela est susceptible de gâcher non seulement les plaisirs des autres joueurs mais aussi le tien dans le sens ou tu es fort dans TOUT et l'ennui est vite arrivé.

Je me permets de rajouter que ton personnage me semble bien jeune pour avoir accumulé autant de puissance, je te recommande donc de rajouter 1 ou 2 ans à ton personnage.

C'est cependant ton choix, ce forum a pour principe la liberté du RP et je le respecte Smile
Je te demande juste de faire part de fairplay pour le bien de Shinobi no Sekaï et que tous les membres puissent prendre du plaisir à Rp toi. ^^

Une histoire qui tient la route !

Et ce n'est pas rien de le dire, en respectant le contexte, tu as su relier d'autres membres à ta présentation, ce que j'ai apprécié.

Tout ça pour dire que je suis d'accord avec la note que t'a donnée Ryukaï, qui te rend malgré tout au niveau 69, amuses-toi bien !

Validé Genin de Rang S niveau 69.

******************************************************************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naaaaaaaaaa.forumactif.pro/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Incarnation du zéro absolu [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Incarnation du zéro absolu [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Un RP avec le Zéro absolu?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naaaaaaaaaa :: Corbeille :: Corbeille :: Dossiers :: Vagabonds-