Naaaaaaaaaa


Incarnez un shinobi dans l'univers de Naruto. La grande guerre ninja n'est plus qu'un lointain souvenir.
 

Partagez | 
 

 [Présentation] Kazega, le Uchiha du passé. [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Uchiha Kazega
Admin
avatar

Points : 164
Localisation : Devant l'ennemi, près à encaisser les attaques !

MessageSujet: [Présentation] Kazega, le Uchiha du passé. [TERMINE]   Dim 29 Mar - 18:46




Uchiha Kazega





Age : 18 ans.
Village : Vagabond
Grade&rang : X
Surnom : "Le Uchiha au cheveux blanc"




Histoire


L'HISTOIRE DU UCHIHA AU CHEUVEUX BLANC




ARC : Les parents de Kazega.




À 19 ans Nagaru Uchiha était déjà un fier frère d'armes du légendaire chef du clan Uchiha : Madara. 

C'est en effet lorsque que la guerre régnait sur le monde des Shinobis entre les clan Senju et Uchiha que Nagaru, jeune et dévoué Uchiha rencontra Inori, du même nom.

C'était peut-être l’œuvre du destin, mais ils se sont, au fil du temps fait connaître à l'aide de leur légendaire combinaison de techniques Katon et Futon... voici leurs histoires : 

Nagaru devait partir en mission de reconnaissance d'un petit village voisin colonisé par les Uchiha dont le clan n'avait pas de nouvelles depuis un certain temps.
Par précaution, Madara en personne avait envoyé ce dernier s'occuper de vérifier si tout le monde allait bien là-bas.

Autant dire qu'il n'était pas très enthousiasmé, Nagaru préférait de loin partir au front avec ses frères d'armes que vérifier si tout allait bien dans un village annexe.

Finalement, c'est avec le sourire qu'il partit en voyant la confiance que portait Madara envers lui.

Le trajet s'était déroulé sans encombre, mais il activait fièrement son Sharingan afin d’impressionner, par précaution, les possibles ennemis présents plus loin.
Une fois arrivé au village, il remarqua rapidement l'agitation présente.



Ce village était composé principalement de civil appartenant au clan Uchiha. Malgré le fait que des ninjas alliés étaient présents, les cadavres ornaient les rues. Ce genre de choses, Nagaru en avait vite pris l'habitude, en temps de guerre.


Il entendit un cri : c'était une jeune ninja, aux cheveux blancs, un blanc brillant comparable à la neige.  Portant fièrement les vêtements traditionnels Uchiha, la jeune femme se tenait face à trois membres du clan Senju, sûrement responsable du massacre.

Nagaru Uchiha savait ce qu'il avait à faire, c'était évident, seulement la jeune femme ressemblait à tout sauf à une Uchiha, malgré l'uniforme, ses longs cheveux blancs semblaient trahir son identité sans compter le fait qu'elle ne possédait pas de Sharingan pour la prouver, et pourtant :

« - Enfin ! De l'aide ! Tu es prêt ? » Disait-elle d'un air sûr. 

Ses yeux montraient une grande détermination.
À l'instinct... C'est ce que s'était dit Nagaru dans le feu de l'action, le vent se levait et, dans son élan, il fit les signes de la boule de feu suprême, une technique réputée pour être l'une des spécialités de son clan. 

En même temps, alors que les rayons de la lune se reflétaient dans les cheveux de la jeune femme, sa voix claire résonnait en prononçant le simple mot, prenant une signification divine: 

« - Futon »

Ce n'était pas un mot compliqué, mais sortant de sa bouche, cela prenait une ampleur surnaturelle se combinant parfaitement avec le « - Katon » du jeune Nagaru.
Ainsi, dans un grand coup de vent, se créa une géante tornade de feu, anéantissant les trois ninjas du clan Senju.

« - Enchantée, je suis Inori Uchiha ! » Disait-elle de suite après cette attaque.

Elle ne semblait pas étonnée de l'exploit réalisé et se présentait sans plus attendre à Nagaru. La peine se lisait dans ses yeux, du fait des les lourdes pertes qu'avait subit le village. Nagaru ne doutait plus de ses racines.

C'est à travers cette technique combiné que les deux ninjas décidaient de devenir coéquipier, et plus tard, fiancés. 



***Quelques année plus tard***



« - Tu es maudite ! »

Ce sont les paroles qu’Inori avait dû endurer durant les premières années après l'alliance Senju/Uchiha. 

En effet, une Uchiha aux cheveux blancs, ce n'était pas courant.
Certains en profitaient pour la rejeter malgré ses exploits accompli durant la guerre prétendant qu'elle était maudite.

Madara en personne s'entendait pourtant bien avec elle, et avait insisté qu'il n'y ai plus de discrimination envers elle. Notamment parce que sont fiancé, Nagaru, avait obtenu un grade élevé avec Inori.

Une femme du Clan désirant plus de pouvoir politique voulait prendre la place d'Inori. Inori, avait été accusée par celle-ci d'un meurtre à tord et risquait une grave sanction, digne de l’exécution.
Son fiancé avait donc décidé de partir avec elle rêvant d'une vie calme et paisible.

Dans la grande campagne, à la frontière du pays du feu et du vent, se trouvait un village paisible de cultivateurs, d'enfants et d’artisans. Son nom : Gensou.
Une rivière traversait ce petit village et les terre étaient fertiles.

C'est ici que ce sont installés Nagaru et Inori. Se familiarisant vite avec le village, ils en sont devenus les « protecteurs » en échange de quoi, les paysans leur donnait de quoi vivre.

Ils ne vivaient pas de grand choses, mais c'était suffisant pour les rendre heureux. Le couple Uchiha ont eu,  quelques années plus tard, un fils.
Un fils au cheveux blancs, qu'il tenait de sa mère, et au yeux de sont père. Une mystérieuse cicatrice se trouvais sur sont visage, au niveau de l’œil gauche.


ARC : KAZEGA UCHIHA


« - Wouhouuu ! »

Je me sentait libre, je venait d'atteindre mes 8 ans ! L'air dans les cheveux, sautant d'arbre en arbre pour jouer avec les autres enfants du village, je me sentais encore plus en forme que d'habitude.

« - C'est de la triche Kazega ! On n'est pas des ninjas nous ! »

Criait un enfant au sol, suivit d'une voix de petite fille qui reprenait de plus belle :

« - Il a raison ! Ou alors, apprend nous ! »

J'ai sauté de la plus haute branche d'un grand chêne jusqu'au sol. Je leur ai souri à tous, nous étions une grande bande de copains, avec tous les enfants du village :



« - Haha ! D'accord, mais de toute façon il va bientôt falloir rentrer aider les parents ! »

Nous sommes donc rentrés au village voisin de la forêt où nous avions l'habitude de jouer. Tous les enfants étaient amis avec tout le monde mais j'avais bien sûr mon meilleur ami, il voulait toujours se battre pour s’entraîner en prétendant être...

« - HAHAHA ! MON RIVAL ! »



Un enfant du même âge que moi aux cheveux rouges avec un œil bandé me fonça dessus. Sans avoir à l'esquiver, j'ai seulement surélevé mon pied, qui, comme je m'y attendais se mariait parfaitement avec la joue de mon ami.

« - Tu y es presque, Lavi-kun ! » Lui ai-je dit en espérant ne pas lui avoir fait trop mal.

« - Aie ! Tch, la prochaine fois je ne t'annoncerai pas mon attaque tu verras !.. » A-t-il dit en se relevant.

Après un petit instant de réflexion, nous avons rigolé. C'était souvent le même scénario, et cela suffisait à nous faire pleurer de rire.

Lavi était forgeron, une profession transmise de père en fils dans sa famille.
Il avait perdu sa mère, il y a de ça 3 ans. Elle n'avait pas survécu à un des derniers hivers glacial, porteur de maladie.
Mon ami avait cependant encore son père qui l'élevait fièrement mais l’empêchait parfois, comme aujourd'hui, de jouer avec les autres enfants pour lui apprendre l'art de la forge.
Il me répétait sans cesse que sont rêve était de devenir le plus grand forgeron de tous les temps !
Je trouvais ce rêve fabuleux et je ne pouvais m’empêcher de l'encourager, c'est d'ailleurs ainsi que nous sommes devenu de véritables amis.



Nous sommes par la suite allé aider les adultes. Tout le village s'y mettait et, comme d'habitude, je devais m'occuper du bétail avec Lavi.
Pendant que personne ne nous regardait, je lui ai demandé de me suivre. 
Il me faisait confiance, c'était mon meilleur ami. 

« - Tu sais garder un secret Lavi ? Et vraiment cette fois ! » Lui ai-je dit d'un air sérieux une foi caché.

Lavi avait pris un air moqueur :

« - Haha, t'es encore amoureux ? C'est qui cette fois ? J'le dirais à personne, j'te le promets ! Haha »

J'ai répliqué en rougissant légèrement :

« - Idiot ! ça à rien à voir, j'ai quelque chose à te montrer, tu dois me promettre de le dire à personne, même pas à ton père ! »


En voyant mon air sérieux, Lavi acquiesça pour ensuite prendre un air attentif, prêt à m'écouter.

J'ai pris une grande inspiration et j'ai fermé les yeux...

« - Sharingan ! »

C'est suite à cette parole que j'avais concentré une grande quantité de Chakra dans mes yeux. 

Lorsque je les ai ouvert, un rouge sang se laissait découvrir, ressortant avec mes cheveux blancs. Un Tomoe était présent sur chaque œil, c'était sans aucun doute un Sharingan.



« - HEIIN ?! L-le... T-tu as éveillé ton Sharingan ?! Mais depuis quand ?! » Criait Lavi émerveillé devant la beauté de mes pupilles.

« - Parles doucement Lavi, on va nous entendre ! … *J'ai pris une grande inspiration*
C'était lorsque je m’entraînais avec mon père. Le dernier entraînement était beaucoup plus violent que d'habitude, il m'a dit que c'était la façon dont s’entraînaient les jeunes Uchiha de mon âge avant, durant la guerre... Il m'a lancé de vrai Kunaïs et Shurikens, y compris dans les angles morts.
Je suppose que je l'ai éveillé instinctivement, mais en tout cas, ça m'a sauvé la vie ! 
Et le meilleur pour la fin, il m'a promis qu'il m'apprendrait à manier l'épée maintenant que je l'ai éveillé ! Hé hé ! »


Lavi était resté sans voix. Et m'a ensuite demandé pourquoi je ne voulais pas en parler aux autres. Avec un air plus neutre, je lui ai répondu que je ne voulais simplement pas les inquiéter tout en désactivant mon Sharingan.


Nous avons terminé nos tâches respectives et sommes rentrés chez nous chacun de notre côté.

Ma mère était belle, gentille et intentionnée. Quand je rentrais elle me débarbouillait pour me faire un bisou sur la joue et paraissait être une mère parfaite. Vue de cet angle, je n'imaginais pas du tout ma mère se battre... malgré sont passé. 

« - Bienvenue à la maison Kazega ! Ton père t'attend pour l’entraînement, ce soir on mange des Ramen ! » Disait-elle en passant sa main dans mes cheveux.

« - Yatta ! Je vais rejoindre Papa ! À plus tard Oka-San ! »

En y repensant, j'avais une vie paisible et heureuse pour un ninja. Je n'avais pas à me plaindre, c'est pourquoi je faisais tant d'efforts pour rendre mes parents fiers de moi.

Une fois arrivé devant mon père ce n'était plus du tout la même ambiance. 

Nous avions un Grand dojo derrière la maison. Il était composé de matériel d’entraînement pour ninja. Un petit armement comprenant Kunaïs, shurikens, parchemins et quelques katanas. 
Mon père, comme 5 fois par semaine se tenait au milieu de la salle d’entraînement. Il portait son grand kimono traditionnel orné du symbole des Uchiha, tout comme les murs du dojo.

J'ai posé mon sac pour rapidement me changer dans le vestiaire d'à coté. En me tenant devant lui je n'ai pus m’empêcher de sourire à pleines dents.
Mon père était assez lunatique. Lorsqu'il s’agissait d’entraînement, il était très froid. 
J'avais toujours voulu qu'il soit fier de moi et lors du dernier entraînement, il avait prononcé les mots dont j'avais toujours rêvé : « Je suis fier de toi, mon fils ».
D’où mon sourire que je ne pouvais cacher.

« Prends cette épée en bois Kazega, et active ton Sharingan ! Les choses sérieuses commencent ici ! »

C'est ainsi qu'avait commencé mon premier entraînement à l’épée à deux mains avec mon père. Je n'avais pas de talents prédisposés mais ce qui était sûr, c'est que j’étais plus déterminé que jamais.

Je me suis donc entraîné à maîtriser mon Sharingan et à manier l'épée avec mon père  durant 2 ans.




ARC : TRAGEDIE




( 2 ans plus tard )


C'était une journée couverte, je pouvais sentir que la pluie attendait le moment le plus désagréable pour tomber. Je n'avait pas d’entraînement aujourd'hui, et nous nous sommes rejoins, Lavi et moi pour passer la journée ensemble.

Nous commencions à envisager de voyager à travers le monde ensemble. D'abord pour réaliser sont rêve mais aussi le mien : Devenir le plus grand Uchiha de tout les temps !

C'était quelques peu irréalisable et Lavi ne cessait de me rabaisser en me disant qu'un Uchiha au cheveux blanc ne serait jamais le plus puissant... De la même manière, je lui disait qu'avec sont œil en moins il n'arriverait jamais à forger des épée droite !
Ce n'était pas par hasard si nous nous entendions aussi bien, on avait tout les deux un complexe que l'on était obligé d'accepter.

« - AU FEU !!! »

Un appel au feu avait retentit suivit par des bruits d'entrechoquement de métal.

« - Mes parents se battent je dois les aider ! Lavi rentre chez toi ! »

Je m’étais préparer à ce genre de situation, après tout, ma famille avait pour rôle de protéger le village. J'ai couru là où me menaient les bruits. C'était en face de chez moi. Je pouvait apercevoir une escouade de ninja munit de cape violette et sombre.

Deux d'entre eux étaient face à mon père qui avait activé sont Sharingan, tandis que ma mère se tenait devant  un homme couronné.

« - Maman, Papa ! Que se passe t-il ?! Qui sont-ils ? »

Mon père mettait ses deux adversaires à terre en même temps et se tourna vers moi :

« - Kazega, ce n'est pas le moment; va te réfugier avec les habitants du village ! »

Sont Sharingan n'avait pas une forme commune, il représentait une étoile... plutôt un pentacle. 

Ma mère quant à elle, tenait tête à son adversaire, qui était très rapide dégageant un chakra étrange. Elle me semblait tellement sérieuse que javais du mal à la reconnaître. 

C'est en faisant les signes de la boule de feu suprême et en courant que j’utilisai ma meilleure technique : 

« - Katon : Gôgakyu no jutsu ! » 

Une grande boule de feu fraîchement créé sortait de ma bouche pour se diriger à pleine vitesse sur le buste d'un des ninjas ennemis.

« - Tiens ! Et un de moins ! Papa, Maman, tenez bon je vais vous aider ! » Avais-je crié, enthousiaste.

Alors que la victime de ma technique se relevait lourdement, il répliqua :
« - Je dois dire que ton chakra est assez dense pour me toucher, c'est assez exceptionnel tu sais . »

Il y avait quelque chose d'étrange, le type que je pensais avoir tué n'avait pas de Chakra, il se déplaçait comme quelqu'un de tout à fait ordinaire. Alors qu'il retirait sa capuche, le temps s'arrêta. 


Tout ce qui était au tour de moi devenait de plus en plus flou. Ma tête tournait et les combats voisins étaient figés.

L'homme se dressant devant moi se mis à genoux pour être à ma hauteur en souriant. Ses yeux devinrent noirs. Ils grandissaient... oui... Ses yeux prenaient du volume, jusqu'à en déformer ses orbites et bientôt, son visage tout entier. 

J'étais figé, cette vision d'horreur me faisait faire abstraction de tout ce qui était autour. L'homme qui n'était plus un homme posa sa main sur mon œil et m'attrapa le bras. 



« - Prends ceci comme un présent, jeune Uchiha aux cheveux blancs ! »
Je ne comprenait rien, mon bras me brûlait mais pas autant mon œil. Tout ce qu'il me touchait me brûlait, j’ouvrai la bouche pour crier mais aucun son ne sortait. Alors que j'allais perdre connaissance, une voix féminine retentis.

« - Laisse ce gamin, Akuma. »

Au même moment, une cape blanche accompagné d'un masque recouvra mon dos en dégageant une grande lumière dissipant ce qui me semblait être  illusion.

Le type devant moi avait repris un visage normal et avait remis sa capuche. Il avait l'air mal en point :

« - Tch.. comment un gosse comme toi peut-être déjà... »

Il n'avait pas finit sa phrase et je ne comprenais pas ce qu'il voulait avancer en disant cela, mais une chose était sure, j’étais vivant.

« - Laisses mes parents tranquille ! »Ai-je dit en me redressant.

Il a sourit puis un masque rouge.. ou plutôt une marque de chakra c'était formé devant sont visage.


Puis, aucun son.

Le calme avant la tempête me paraissait évident. Je suis resté sur mes appuis pour me préparer à toutes les éventualités.
Ce n'était pas du Chakra, mais de la puissance à l'état pur. Le décor récemment devenu normal se détériorait en petits morceaux pour se surélever dans les airs.

Pourtant le silence total persistait.

Le pire était cet horrible pressentiment qui me faisait mal au cœur.

C'est alors que la pesanteur me semblait intense, trop intense. Je chutais.
C'est durant cet instant que mes pires craintes devinrent réels ; je ne pouvais plus agir et le rire de l'homme en face de moi me donnait des frissons.

En même temps, le silence se brisa. Le cri de ma mère était horrifiant.



J'aurais aimé entendre sa voie douce avant qu'elle parte.
J'aurais aimé entendre autre chose que ce cri.
J'aurais aimé lui dire « Au revoir, Oka-san ».


Le temps était revenu à la normale, j'ai relevé la tête et j'ai aperçu ma mère, recouverte de feu noir, les yeux de mon pères saignaient et un même masque de chakra se trouvait devant lui. J'ai deviné le pourquoi du comment sans même connaître l'origine de ces flammes.

L'auteur de ce crime n'était d'autre que mon propre père.

« - O..Oto-san ! Pourquoi ? »

Ses yeux étaient vides, et son regard froid.

« - Pourquoi ?! » Ai-je répété en courant vers le corps de ma propre mère.
Ses yeux reflétait une grande tristesse contrairement à ses lèvres qui affichaient un sourire radieux.




« -Maman ! Reste avec moi ! »

Tandis que les flammes grignotaient langoureusement ma mère, mon paternel repris connaissance.

« -I-Inori... ? »

Son masque de chakra similaire au type à la cape c'était dissipé.

« - C'est moi qui ai fait ça ?! »

Pendant que mon père réalisait la tragique situation, je n'ai pas quitté ma mère des yeux. 

« -Quel merveilleux spectacle ! »
S'exclamait notre ennemi. Les autres individus avaient pris place derrière ce dernier.

Ma mère prit la parole d'une voix faible en passant sa main dans mes cheveux :

« - Ne fait pas cette tête-là Kazega... Tu hériteras de notre volonté... j'en suis sûre... *kof*»

Elle prenait son ultime respiration pendant que des larmes coulaient lamentablement de mes yeux. 

« - Kazega... tu es si jeune... Prends mon Sharingan, c'est mon ultime protection que je peux t'offrir en tant que mère...»

En approchant sa main de mon front, son Sharingan s'était éveillé. Sa pupille représentait une étoile. 

«  J-Joyeux anniversaire, mon fils...»

C'est pendant cette seconde de silence, pendant le faible instant ou la main de la mère s'était posée sur mon front qu'elle perdit la vie.

Je sentais quelque chose d'étrange en moi. 

*La mort d'un être cher apporte tant de souffrance* Une voie venait de résonner dans ma tête.

« -INORIIII » Cria mon père en s'agenouillant devant le cadavre de sa femme.
« - Je...notre fils portera notre promesse... tu peux être fière...inori... »

Alors qu'il était en train de l'observer une ultime fois, il se tourna vers moi : 


« -Pardonne-nous, Kazega... sache que je suis fier d'avoir été ton... père...Écoute bien mes dernières paroles.. quand le moment sera venu.. rend toi au pays du vent, tu y trouveras ta destinée *kof kof*»
Il se fit empaler le dos par notre adversaire de sorte à toucher mes deux parents en même temps. Il eut simplement le temps de chuchoter quelques mots que je n'ai pas pu comprendre.

Je n'ai plus dit un mot. 

Mon père pris la main de ma mère et se laissa consumer par le feu noir.
Mes parents venaient de perdre la vie.

Un mal de tête insoutenable accompagnée d'une voix omniprésente retentissait dans ma tête.
*- C'est toi ma nouvelle maison . *


A vrai dire, plus rien de pouvait me surprendre, mes pensées était focalisé sur la tragédie qui venait de se produire.

Cependant je voyait dans ma tête ce type qui me ressemblait mais avait un œil rouge ainsi qu'un col remontant ressemblant effroyablement à une bouche.
Je n'ai même pas cherché à comprendre, il c'est dirigés vers moi et a mis sa main sur mon épaule : « Je suis la malédiction que ta mère t'a léguée, Kazega !»



ARC : LE GRAND SAUT



8 ans plus tard



« - Lavi, patiente encore un peux pour le métal, sa arrive ! » Ai-je dit, les mains chargés de gros sacs de matériel de forge.

De l'autre coté de la maison dans laquel je me trouvais, je pouvais entendre Lavi me répondre :

« - Sa marche, bouges-toi Kazega, je sens que je vais forger une pure arme aujourd'hui ! »

Je me suis rendu dehors pour ensuite rejoindre la petite annexe qui servait auparavant de grange.

Aujourd'hui, Lavi et son père l'utilisent comme pièce à stocker.

J'ai posé les sacs à l'intérieur. En me dirigeant vers les lingots que m'avait demandés Lavi, j'ai aperçu un vieux tissu marqué du symbole de mon clan.

Je me suis alors rappeler ce jour où mes parents sont décédés, cette tragédie n'avait pas quitté mes pensés, sans parlé de « l’œil » que je n'arrivait pas à utiliser.

**Flash back**

Ma respiration était faible, mes jambes engourdies,
mes cheveux trempés de transpiration. Aucune trace de chakra ne sortait de mon corps. 

Seulement un œil rouge sortait de l'ordinaire être humain que je semblais être.
C'est avec surprise que j'ai découvert la force surhumaine que m'offrait cet œil. 
Je ne pouvais utiliser de Chakra mais mon mouvement était plus rapide, mais aussi plus puissant... beaucoup plus puissant.

Un coup de poing menait sans efforts à la destruction d'une petite zone.
Alors que je m’apprêtais à attaquer mon adversaire, le mal de tête repris d'une telle violence que ma conscience s'en alla, comme si le type qui me ressemblait dans ma tête avait pris le dessus. 

À mon réveil, je me retrouvais dans un lit, Lavi se tenais devant moi.


**
Fin du flash back
**

Quelques minutes plus tard, je suis arrivé, le visage légèrement barbouillé avec le matériel nécessaire.





« - Voilà ce qu'il te fallait Lavi ! Je vais m’entraîner ! Dit à ton père que je lui rapporterais ses médicaments avant que la nuit ne tombe ! »

Lavi m'a regardé en souriant

« - Sa marche ! D'ici là j'aurais fini la commande héhé !»

J'ai hoché la tête et suis parti en sautant d'arbre en arbre

Durant mon entraînement, je me perfectionnais surtout dans mes techniques Katon, passant en second mes techniques Futon. 

N'ayant plus mon père pour m'apprendre de nouvelles techniques, je me suis débrouillé comme je l'ai pu pour inventer des combinaisons Katon/Futon. 

Sans oublier ma maîtrise du Sharingan qui avait maintenant atteint les trois Tomoe ! 

Cet atout me permettait d'atteindre une grande maîtrise de l'épée à deux mains c'était l'une de mes plus grandes fiertés. 



La faculté que j'ai trouvé le plus pratique en combat était les illusions.

En effet nombreux étaient les pilleurs s'attaquant à un village aussi fertile que Gensou. 
Mes illusions étaient une façon pour moi de repousser un adversaire sans devoir l'éliminer. 
« Protéger, c'est ce pour quoi tu es » Tels étaient les dernières paroles de mon père.

Après mes quelques heures quotidiennes d’entraînement je suis rentré, les médicaments du père de Lavi à la main.

«- Je suis rentré ! » Ai-je dit l'air enthousiaste.
Cette phrase, je la disait chaque soir à Lavi et son père qui travaillait dur pour s'occuper de leurs forges.

« - Bon retour parmi nous Kazega, j'ai terminé juste attend la commande de Mr Jimbeï ! T'as les médicaments ? »

« - Niquel ! Ouais ! Comment se sent le vieux ? »

Demain, cela fera maintenant 8 ans que je vis chez eux.
Demain, ce sera mon anniversaire.


Son père était malade, ce qui ne facilitait pas la tâche à Lavi qui avait déjà suffisamment de travail comme ça. C'est la raison pour laquel je faisais de mon mieux pour l'aider.

Une fois la nuit tombée nous nous sommes rendu Lavi et moi dehors pour discuter et prendre l'air.

« - Dit Lavi... j'ai un pressentiment étrange pour demain... »

Il a d'abord rigolé puis m'a répondu :

« - Haha ! C'est normal pauvre idiot c'est tes 18 ans ! Tu deviens un grand ! Ça y est ! »

Je lui ai sourit puis j'ai pensé au jour de la tragédie.

« -Tu as peut-être raison... mais cette nuit j'ai encore rêvé du type bizarre qui me ressemblait... »

« C'est dans ta tête Kazega ! T'inquiète par tu est loin d'être maudit !
Regarde, tu as le meilleur forgeron de tous les temps comme pote ! Haha »


Lavi avait un don pour me remonter le moral mais cette fois il prit un air plus sérieux : 
« - Mon père va sûrement y rester pas vrai . »




Je n'ai pas de suite répondu mais je me suis tourné vers lui :

«  Quoi qu'il en soit, tu seras le meilleur forgeron de tous les temps, Lavi !! »

Une larme a coulé de son œil gauche non caché et m'a sourit.
C'était la première fois que je le voyais agir comme ça.
La sensation ne me quittait pas, même après s'être couché.

*

Le lendemain, il faisait beau, le même temps qu'il y a de ça 8 ans.

En sortant de la maison tous mes amis étaient en face et Lavi se positionnait devant tout le monde, le sourire jusqu'aux oreilles :

« - JOYEUX ANNIVERSAIRE, KAZEGA ! »

Les cris du village s'ensuivirent et un petit banquet était organisé pour l'occasion. 

Je suis resté muet devant tout ce spectacle. Depuis le jour de la tragédie, mon anniversaire me semblait n'être qu'un jour maudit.

Malgré cela la tradition du village voulait qu'une fois arrivé à l'âge adulte, l'ensemble des habitants doive organiser une fête en l'honneur du particulier.

Ce jour-là, je n'ai pu laisser s’échapper un sourire :



« -Tout le monde.. merci ! »

Pour la première fois depuis mes 8 ans, je passais un bon moment le jour de mon anniversaire.

Alors que le banquet prenait fin Lavi s'avança vers moi :

« - Kazega ! Tu croyais quand même pas que javait pas prévu de cadeau quand même ? Haha »

Dans ses main de trouvais un grand objet recouvert d'un drap. Mesurant plus d' 1 mètre 70, Lavi avait du mal à soutenir ce dernier.

J'ai soulevé le drap laissant apparaître une magnifique épée à deux mains composé d'une croix recouvrant la lame et du symbole du clan Uchiha positionné au centre du manche.

J'ai pris l'épée en m'exclamant :

« - Lavi elle est sublime ! Comment as-tu forgé une arme pareil ?! »

D'un air fier il me répondit

« - Héhé quelques mois de travail, rien de plus haha ! Pas grand chose pour le plus grand forgeron de tous les temps ! »

Alors que je m’appétais à mettre ma main sur l'épaule de Lavi ma tête me lança et une douleur semblable à une brûlure se fit ressentir sur mon œil et mon bras.

« - AAAH »

J'ai lâchée ma nouvelle épée et la voie que j'avait entendu il y à 8 ans refit surface dans ma tête.

*Il est temps de faire le grand saut ! HAHAHA !*

En même temps une grand lumière sortait de mon œil droit éblouissant tout le village.
Je pouvait voir mon corps disparaître peu à peu.

Lavi tenta de s'approcher mais pour une raison qui m'échappe encore, il n'y parvenais pas.
J'ai d'abord penser que c'était une illusion mais rien à faire.

"- KAZEGAA !" Criait Lavi au milieu de la panique des autres habitants du village.

J'ai alors perdu connaissance et mes derniers souvenir de mon village se sont achevé ici.


ARC FINAL : PRESENT


(Un demi siècle et demi plus tard)


Lorsque je me suis réveillé, je me trouvais allongé dans l'herbe verte et fraîche du pays du feu.

J'ai ouvert les yeux ignorants totalement ce qu'il venait de se passer. 
Le vent soufflait légèrement sur les fleurs et les branches apparentes des quelques arbres présents.

Je me suis relevé en observant les alentours. 

*Qu'est-ce qui s'est passé là?*

Je n'avais plus mal à la tête mais je n'avais pas la moindre idée d’où je me trouvais.

J'ai alors entendu un cri de cheval. J'ai accouru pour voir ce qui se passait. Caché dans un buisson je pouvais observer 4 individus menaçant un homme chargé d'une charrette sur son cheval. 

J'ai accouru devant les 4 mecs et j'ai activé mon Sharingan.

« - Laissez ce vieux tranquille, vous 4 ! »

A la vue de mes yeux ils se sont écrié « S-s-ses yeux ! C'est unSharingan .! Ça craint trop ici, on se tire ! »


Étonné par leurs réactions, j'ai décidé de me tourner vers le vieux à la charrette.

Il me regarda d'un air étrange :

« - Ben alors, de toute ma vie c'est bien la première fois que je vois un Uchiha au cheveux blancs ! T'es pas d'ici toi hein ? Tu devrait aller voir Hokage-Sama Taiyô-ô  (Le roi soleil) ! Elle sauras sûrement récompenser quelqu'un comme toi !"

Je l'ai repris :

« - Vous faites fausses routes, le Hokage n'est d'autre que Hashirama Senju ! »

Il éclata de rire en continuant sa route:

« Hahaha mais les jeunes de nos jours ! Haha, tu as plus d'un siècle de retard gamin ! »

Je l'ai regardé attentivement puis je suis resté un moment en observant ce qui m'entourait.
**un siècle...? Qu'es-qu'il raconte ce vieux ? **

Je me suis rendu à l'emplacement de mon village.. mais rien.. plus une seule trace d'habitations, j'étais seul.


C'est ainsi que j'ai découvert  le sens du sort qui m'avait été réservé. J’avais effectuer un bon spatio-temporel de plus d'un siècle et demi.

Désespéré d'avoir perdu tout ce qui m'était chère, j'ai ainsi décidé de vagabonder en direction du pays du vent comme me l'avait recommander mon père avec pour seul ami, la solitude.



Mentalité

Je suppose que je doit décrire mon caractère ! Je laisse le narrateur le faire, un point de vue extérieur est toujours mieux !

Kazega est quelqu'un de souriant, malgré le drame de ses parents il a toujours le mot qu'il faut pour réconforter ses proches.
Il possède une grande présence qui lui permet de rassurer ses compagnons en cas de danger.
Différemment de la plupart des Uchiha, Kazega a les cheuveux blancs légèrement en bataille qui lui donne un air fantastique.
Plus tard, In RP Kazega portera une grande épée à deux main sur le dos.

Du haut de ses 1m78, Kazega laisse paraître une musculature correct même si il n'est pas le genre de type à redouter du premier point de vue.






.


©Never Utopia


******************************************************************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naaaaaaaaaa.forumactif.pro/
Uchiha Kazega
Admin
avatar

Points : 164
Localisation : Devant l'ennemi, près à encaisser les attaques !

MessageSujet: Re: [Présentation] Kazega, le Uchiha du passé. [TERMINE]   Dim 29 Mar - 18:50

Je tenais à préciser que si beaucoup de point semblait imprécis, c'est que je compte éclaircir tout sa avec Kazega In RP !

Bonne lecture ! (A lire en plusieurs fois)

******************************************************************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naaaaaaaaaa.forumactif.pro/
Hijôma Ryukaï
Master Rang A / Admin
avatar

Points : 200
Age : 19
Localisation : Derrière toi, retournes-toi.

MessageSujet: Re: [Présentation] Kazega, le Uchiha du passé. [TERMINE]   Dim 29 Mar - 19:40

Ah!!!!!! Enfin ta présentation Couz'!!!!!!!!

Wow, c'est quoi ct'histoire?!!!!!!

GROOOOOOOOOOOOS WTF!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Un saut dans le temps?!!!
Mais cette fin est tout bonnement géniale!!!
En plus tu nous fais une histoire dans le passé avec un nouveau village tout en racontant rapidement le passé de tes parents. J'ai apprécié leurs histoire mais un petit truc me chiffonne, c'est Madara. Tu trouves pas qu'il est un peu trop "gentil"?
Mais ce n'est pas réellement important. Ce que j'ai apprécié par dessus tout, c'est la relation entre Kazega et Lavi. Je ne développerais pas mais j'ai bien aimé. Very Happy
Et puis la malédiction qui est ouf!!!
"Le manteau blanc" tu nous laisses en haleine on veut savoir c'que c'est!!!

Ton personnage est... Trop COOL!!!

Il est gentil, pas cheaté, travailleur, avec des principes, sûr de lui mais pas trop, il est souriant, attentif et attentionné, réconfortant... Et j'en passe.
Je veux le rencontrer, je veux le rencontrer!!!!!!!!!!
Pas grand chose d'autre à dire dans cette rubrique mais je l’apprécie vraiment!!!
J'aime les modifications qui rendent ton histoire plus logique.

LE FRANÇAIS!

Tu m'as surpris couz'!!! Un français presque sans fautes!! Les fautes d’accord ont étés ôtées et j'ai vraiment apprécié de lire ta présentation sans saigner des yeux!!!
Et puis, ta Narration aussi!
Fluide et agréable. Plus encore, tu as réussit à retranscrire l’état d'esprit de ton personnage. J'ai faillit pleurer quand ta maman meurt!!! T.T
Le Tragique! La Peur! Tout!!

Finalement? C'est une présentation ouf!

J'ai adoré et je te nomme Vagabond niveau 82!

******************************************************************************************************************


Dernière édition par Hijôma Ryukaï le Jeu 23 Avr - 11:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naaaaaaaaaa.forumactif.pro
Uchiha Kazega
Admin
avatar

Points : 164
Localisation : Devant l'ennemi, près à encaisser les attaques !

MessageSujet: Re: [Présentation] Kazega, le Uchiha du passé. [TERMINE]   Dim 29 Mar - 19:46

YEEEES !!!

Merci pour ton avis couz' sa fait chaud au coeur, je vais faire de mon mieux pour faire aussi bien in RP !!

******************************************************************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naaaaaaaaaa.forumactif.pro/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Présentation] Kazega, le Uchiha du passé. [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Présentation] Kazega, le Uchiha du passé. [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hortense ♣ Fantôme du passé [TERMINE]
» Présentation d'Uchiha Itachi
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» présentation de demi lovato
» Le reflet du passé [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naaaaaaaaaa :: Corbeille :: Corbeille :: Dossiers :: Vagabonds-